sept
24

C’est le bruit de la Princesse Lily qui coule.

Pas que je croule sous le boulot (je bosse 1h30 tous les soirs, et toute l’aprem quand elle est libre), mais j’ai des journées chargées. Aujourd’hui 7h de cours, avec course entre midi et deux sur le tapis roulant de la binôme (même que je me suis cassé la gueule en descendant du machin, ça perturbe grave l’oreille interne), et douche (du coup à cause du sport j’ai failli m’endormir pendant le cours de physique, mais VRAIMENT hein, si je fermais les yeux plus de 3 secondes – oui, j’ai essayé pour voir – au moment où je les rouvrais, j’étais incapable de dire ce que venait de dire le prof tellement je sombrais rapidement).

Rentrée 18h00, je suis allée chercher mon panier de légumes (c’est pour me forcer à en manger, et en plus ya de la pastèque et du raisin avec, ça déchire grave sa race)(et j’ai pu échanger mon fenouil, parce que le fenouil, c’est dégueulasse), et après j’ai bossé l’effet pygmalion et les zones peuplées et vides, et même que la Hollande c’est très peuplé (mini-ola en l’honneur de moi)(méga référence).

Demain cours à 8h, jusqu’à 10h. Petite journée ? Noooon, je vais passer ma journée à la bibliothèque, sinon c’est pas drôle. Mais que jusqu’à 16h45, parce qu’après c’est docteur, je crois que je vais une infection (devine où). Je vais lui dire direct, ya PAS MOYEN qu’elle m’enlève le stérilet ma toubib, elle me fout sous perf d’antibio si elle veut, mais ce machin ne repassera pas par mon col. Ou alors sous anesthésie. Générale, c’est plus fun.

Il est donc 22h, j’ai les yeux qui se ferment tout seul, c’est la honte. Et combien tu paries qu’à l’instant précis où j’irai me coucher, je vais être méga en alerte, les yeux grands ouverts, comme si j’avais subi le même traitement qu’Emilie de Secret Story (la théorie c’est qu’elle s’est injecté du botox dans les paupières, pour ne pas fermer les yeux constamment sous le poids du maquillage). Comme le mécanisme des poupées, mais inversé. Trop fun.

A part ça, j’ai corrigé les quizz Friends (au stylo rouge, en analysant les erreurs, qui peuvent être induites par une mauvaise interprétation au contrat didactique)(je m’égare), et j’ai eu beau re-corriger, re-re-corriger, mettre des demis-points et tout, emmA et Princesse Soso, vous arrivez à égalité ! Donc merci de m’envoyer votre adresse par mail, histoire de recevoir le top cadeau (c’est une rivière de diamants pour chacune). Je publierai le corrigé ce week-end.

Au milieu de cette fatigue, j’ai quand même des points positifs : Mon bento de demain il déchire : pâtes au saumon avec mozzarella et feuilles de basilic frais, et pastèque/raisin. A ce propos, avec les radis rose, on peut faire quoi à part les couper et les manger comme ça avec du beurre ? Ca se cuit ? Non parce que ça pique, et j’aime pas quand ça pique.

Deuxième réjouissance : je suis grave en avance sur mon programme de fichage. Mais je me dis que ya un bug, je dois sûrement pas le faire correctement pour avancer aussi vite.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Popularity: 6% [?]

Vous pouvez suivre les commentaires à travers le flux RSS 2.0 . Both comments and pings are currently closed.
2 commentaires
  1. Ploquette dit :

    Tiens-nous au courant pour ton infection, car tu dois être entrain de douiller.
    Pour le radis rose, je ne sais pas si cela se cuit, mais si tu en fais des souris, le piquant passerait mieux? exemple ici: http://atitreprovisoire.canalblog.com/archives/2009/06/17/14091461.html

  2. Le radis, on peut en faire une chouette crème en les faisant blanchir puis hop mixés dans de la crème liquide avec de la ciboulette et du poivre. Pour y tremper du concombre, un petit gressin au chèvre ou tout simplement un doigt… c’est cro bon.

    Je compatis puissance 10 quant au taf.