déc
10

Non, je ne suis pas morte, me revoici !

(ben quoi ?)

Oui, je sais, ça fait environ des plombes que je n’ai rien posté.

Sauf que tu vois, j’avais trop des raisons hyper valables :

D’abord, j’étais en classe de mer. C’était super géant trop grave sa race. Sérieux. Les petits de ZEP, ils étaient trop cool, c’en était presque Choupiland (bon, sauf quand on a eu une suspicion de grippe A, ça c’était moins marrant, mais en fait c’était qu’une rhinopharyngite, le petit joueur).

Je vais pas te raconter les formidables aventures des stagiaires, ni la fantastique découverte du cinquième (oui, l’animation était un monde nouveau pour moi), encore moins le fait qu’en Bretagne on picole le cidre comme de l’eau.

Non.

Je suis pas comme ça.

Sérieusement.

A la place je vais te dire que j’ai trop appris la race de trucs, même si j’ai souffert :

  1. 5h de sommeil par nuit pendant 10 jours, ça laisse des traces. Des traces de type noirâtre, localisées sous les yeux, généralement. Quand en plus t’as pas de chauffage dans ta chambre à part le pauvre mini-porte-serviette de la salle de bain et que tu dois dormir tes 5h par 16°, t’en dors plus que 4.
  2. Plonger les mains dans l’eau glacée de l’Atlantique au mois de Novembre, c’est dur pour ta circulation sanguine. Mais c’est quand même trop cool de pêcher des Bernard l’ermite (sérieux, dès que je dois mettre mes mains dans un truc un peu dégueulasse/froid/gluant/qui inspire pas confiance, j’y vais à mort, 3615 j’ai 5 ans). Et de mettre des bottes en caoutchouc tous les jours parce que t’es la seule à vouloir accompagner À CHAQUE FOIS le groupe sur l’estran (l’estran c’est la partie de la mer qui est couverte à marée haute et découverte à marée basse. Un bout de la plage, quoi).
  3. Jamais mes cours de théâtre sur « comment crier sans se niquer la voix » n’ont autant servi. Colonne d’air, ça doit partir du ventre, ne pas serrer la gorge, fais travailler tes abdos, tout ça tout ça. C’est pas que j’aime gueuler, c’est que quand même, passer 30 minutes à se brosser les dents, tu te foutrais pas un peu de ma gueule non ?
  4. « Tu veux faire une séance ? – Euuuuh, ouais, je dois faire quoi ? – Truc sensoriel là, ya des coquillages dans les sachets – Ok, c’est quoi l’objectif ? – Euuuuh, vocabulaire sensoriel« . Voilà, après exactement ce dialogue-là d’une précision folle, j’ai pris en charge des petits groupes seule pendant 3h, alors que 30 secondes plus tôt, je pensais que j’allais pouvoir observer tranquilou. Autant te dire que ça fait un peu « je te lâche sans filet, vazy saute ma grande ». Hyper formateur. Le seul truc, c’est que après, je me sentais, comment dire… vide. Ouais, c’est ça, ya plus rien dans mon dedans de moi. Rien du tout. Je vais m’écrouler.
  5. Encore plus rigolo : Ton maître de stage il te fait préparer une vraie séance (cette fois-ci dans les règles de l’art), et dès que tu pars dans une bonne direction, il te dit « oulala, ça risque de pas marcher, je te conseille de faire ça plutôt« . Oui, il t’envoie sciemment DROIT dans le mur. Conceptuel. Bon, après t’as BIEN compris pourquoi faut pas faire ceci ou cela hein. Je pense que j’ai réussi à m’en sortir parce que j’ai cerné qu’il m’a mise en « situation problème » (un truc fait exprès pour que tu plantes et que tu construises du nouveau savoir), et que j’ai réussi à prendre du recul : c’est extrêmement efficace pour apprendre, mais aussi TRÈS douloureux et TRÈS violent. En sortant du débrieffing, j’avais un peu l’impression d’avoir du gravier et du verre pilé dans le cul, tu vois. Et que j’avais raté ma vie, et que j’avais qu’à me pendre, et que jamais j’y arriverai. 3 jours à m’en remettre, mais maintenant j’ai quand même très bien intégré certaines choses.
  6. Je m’en fous, au fond, je crois même que ça me convient bien, cette manière d’apprendre : on y va, allez hop, on fonce dans le tas, on verra bien ce qui en ressort. On se prend des coups ? Tant pis, on continue, on avance. J’ai envie d’en découdre, je sais pas avec qui ni avec quoi (ça pose un peu problème, du coup j’agresse tout le monde – au cas où – et apparemment c’est bien relou), mais ça me fait pas peur.
  7. Conclusion : Je crois que cette classe de mer est une des expériences qui m’a le plus marquée dans ma scolarité. J’ai mis 2 semaines à me remettre dans le bain en rentrant, et j’y fais encore référence quotidiennement.

DSC00030(c’est moi qui ai pris la photo, ça c’était à exactement 200 mètres du centre, t’as vu le pied un peu ?)

Donc, j’étais en classe de mer. Ensuite je suis rentrée, et là j’ai réalisé que kikoolol, ya des concours blancs en fait en décembre à l’IUFM. Alors j’ai travaillé (enfin j’ai essayé). Mais ça marche pas toujours : En français, j’ai joué à la course. But du jeu : ficher les deux bouquins en une semaine (sachant qu’un était déjà fait). J’ai presque tout fini, SAUF la production d’écrit en cycle 3 (CE2 CM1 CM2). Deviiiiiine sur quoi c’est tombé ?

Bingo. Je suis représentante officielle de la Loi de Murphy.

Je suis donc présentement grave dans la merde : samedi j’ai le concours blanc de maths. Là à la limite ça va, j’ai juste les programmes à apprendre. Sauf que lundi j’ai un oral blanc. Avec genre une bonne trentaine de pages à apprendre. Fastoche. Là tu te dis « ben si t’as pas besoin de bosser les maths, t’as qu’à faire ça jusqu’à lundi ». Sauf que ce que tu ne sais pas, c’est que pour mercredi, je dois apprendre la moitié du programme de l’année en histoire-géo et en sciences. Ca va saigner.

Il est 23h46, j’ai du boulot par-dessus la tête, mais je suis là en train d’écrire. Tout va bien, tout est normal, j’ai parfaitement le sens des priorités. Tiens, d’ailleurs t’as vu, j’ai changé le design du blog, j’avais envie d’un truc moins statique et plus « Canal + ». Me demande pas ce que veut dire Canal +, je crois que j’interprète ça comme « formes simples et carrés, pas de fioritures, couleurs franches, univers graphique ». Si tu as des suggestions, je suis toute ouïe.

Bon, et rappelle-moi aussi la prochaine fois de te parler de mes repérages shopping et de ma liste de cadeaux de Noël.

A plus sous le bus !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Popularity: 14% [?]

Vous pouvez suivre les commentaires à travers le flux RSS 2.0 . Both comments and pings are currently closed.
4 commentaires
  1. Youhou, Welcome back!!! J’avais oublié à quel point ton franc parlé était tordant!!!
    (j’ai du annulé l’échange de Nicoël, manque de participants oblige…)…

  2. annick dit :

    oh ben dis donc, ça déménage!

  3. Touwity dit :

    Puré chez moi aussi on est des petits joueurs, on a eu une hinopharyngite alors qu’on croyait avoir la grippe A…

  4. Princesse Lily dit :

    Missfricadelle : Merci!

    Annick : Ouais, un peu quand même.

    Touwity : Tu dis « on », toi et ton bouchon vous avez été touchés ?